Témoignage de Ronald Moerman

porte une orthèse avec une articulation de genou modulaire NEURO TRONIC et une articulation de cheville modulaire NEURO SWING (date de rédaction 2015)

Portrait

  • né en 1955
  • professeur aux Pays-Bas
  • première orthèse à 2 ou 3 ans

Ronald Moerman est né en 1955. Un an plus tard, une épidémie de poliomyélite sévit aux Pays-Bas. Ronald Moerman sait déjà marcher lorsque ses parents constatent soudain qu’il ne peut plus se mettre debout. Il a à l’époque un an et demi. Peu après le diagnostic tombe : une poliomyélite, ou paralysie spinale infantile, appelée généralement polio. À partir de là, sa jambe gauche reste paralysée et, de plus, grandit plus lentement que la jambe droite.

Le père de Ronald Moerman a un ami médecin. Ils cherchent ensemble un spécialiste qui pourrait venir en aide à son fils. Ce dernier reçoit peu après sa première orthèse, un appareillage lourd fait d’acier et de cuir, inconfortable et froid, comme cela était courant à l’époque. Mais un moindre mal pour stabiliser sa jambe.

Avec six ans, il subit sa première opération. Il faut allonger les ligaments et les tendons de la hanche pour éviter autant que possible des déficits fonctionnels. Six ans plus tard la deuxième opération. Il s’agit cette fois de détruire les plaques de croissance du genou de la jambe saine, méthode courante alors afin de compenser la différence de longueur des membres inférieurs qui à ce stade, est d’environ 7 cm chez Ronald Moerman. La période pendant laquelle cette intervention est possible est très courte, sinon les plaques de croissance risquent de se refermer. L’opération se passe bien, il reste une différence, mais elle est moins importante qu’avant.

Avec le recul, Ronald Moerman dit avoir eu une enfance tout à fait normale. Il peut même suivre sans trop de problèmes les cours d’éducation physique. Une fois sa scolarité terminée, il devient professeur. Il n’a aucun contact avec d’autres personnes atteintes de poliomyélite. Il faut attendre l’arrivée d’Internet pour avoir accès à une meilleure mise en réseau. On y trouve de plus en plus d’informations et de bonnes possibilités d’échanges. Il admet que, pour la plupart des gens, il s’agissait d’une évolution naturelle, mais, pour sa part, il était quasiment euphorique face aux possibilités offertes par Internet.

Cela fait maintenant presque 60 ans que Ronald Moerman porte des orthèses. Les premières en acier et en cuir, vers 2005 la première orthèse légère en carbone avec articulation verrouillée et, finalement, en 2007, il bénéficie d’une orthèse dotée du système d’articulation de genou automatique NEURO MATIC. Pour lui, en tant que professeur, il est important de pouvoir évoluer sans problème devant sa classe. S’il a besoin de plus de sécurité, il verrouille l’articulation. Lorsqu’il est en balade avec sa famille, il passe en « mode Auto ». Dans ce mode, le système NEURO MATIC se verrouille au contact du talon avec le sol et donc avec la flexion plantaire qui l’accompagne (flexion du pied en direction de la semelle/du sol). Le faible moment d’extension au décollement du talon déverrouille l’articulation de genou modulaire pour libérer à nouveau le mouvement.

Malgré sa longue expérience avec des orthèses, il reste pour Ronald Moerman encore de nouvelles impulsions et possibilités d’amélioration à venir. Les progrès de la technique et les découvertes qui en découlent quant aux interactions biomécaniques ont joué un rôle également pour l’appareillage orthétique actuel.
Sa nouvelle orthèse est conçue un peu différemment. La posture de Ronald Moerman lors de la prise de réplique en plâtre, première étape dans la construction d’une orthèse, avait ici un aspect décisif. L’orthèse devant assister surtout la marche, la jambe de Ronald Moerman a été plâtrée dans l’une des phases de la marche (mid stance). La dynamique de la marche a été pratiquement transférée dans un matériau solide. De plus, le pied gauche est plus petit et le calcanéum moins développé. C’est la raison pour laquelle la nouvelle orthèse est dotée d’un autre support plantaire qui l’aide à mieux mettre à profit les forces de levier.
Dans l’ensemble, ces changements apportés à la conception de l’orthèse, certains détails des fonctions articulatoires et l’interaction des différents composants modulaires ont apporté une grande amélioration pour Ronald Moerman. Sa marche est devenue plus harmonieuse et plus assurée qu’auparavant. Et ce, également dans des situations où le terrain est difficile ou lorsqu’il est entouré de nombreuses personnes comme dans une rue piétonnière.

Ronald Moerman continuera à l’avenir de suivre les évolutions dans le secteur des orthèses et essaiera les nouveautés avec un esprit de pionnier. Nous sommes curieux de découvrir ses prochaines expériences.


×

Cookies techniques

Nom Objectif Durée de sauvegarde Fournisseur Type
fe_typo_user Ce cookie est un cookie de session standard de TYPO3. Il sauvegarde les données d’accès saisies lorsqu’un utilisateur se connecte pour une zone fermée. durée de la session TYPO3 Association, Sihlbruggstrasse 105, 6340 Baar, Suisse HTTP
rc::c fait la distinction entre une personne et un robot durée de la session Google Ireland Limited, Google Building Gordon House, 4 Barrow St, Dublin, D04 E5W5, Irland HTML
×

Marketing Cookies

Nom Objectif Durée de sauvegarde Fournisseur Type
_ga enregistre un identifiant unique, qui est utilisé pour générer des données statistiques sur l’utilisation du site web par l’utilisateur 2 années Google Ireland Limited, Google Building Gordon House, 4 Barrow St, Dublin, D04 E5W5, Irland HTTP
_gid enregistre un identifiant unique, qui est utilisé pour générer des données statistiques sur l’utilisation du site web par l’utilisateur 1 journée Google Ireland Limited, Google Building Gordon House, 4 Barrow St, Dublin, D04 E5W5, Irland HTTP
_gat Le cookie _gat_UA contient également le numéro d’identité (_gat_ <***>) du compte Google Analytics ou du site web auquel le cookie fait référence.  1 journée Google Ireland Limited, Google Building Gordon House, 4 Barrow St, Dublin, D04 E5W5, Irland HTTP
_gcl_au est utilisé par Google AdSense pour l’efficacité publicitaire sur les sites web 3 mois Google Ireland Limited, Google Building Gordon House, 4 Barrow St, Dublin, D04 E5W5, Irland HTTP
r/collect transmet à Google Analytics des données sur l’appareil et le comportement de l'utilisateur durée de la session Google Ireland Limited, Google Building Gordon House, 4 Barrow St, Dublin, D04 E5W5, Irland Pixel