Qu’est-ce que l’orthétique ?

L’orthétique est un domaine de l’orthopédie technique. Les membres existants mais limités sont soutenus dans le remplissage de leur fonction ou dans la correction de leur position. On utilise des orthèses qui sont appliquées à l’extérieur des membres. Elles soulagent, guident, corrigent, mobilisent ou immobilisent et soutiennent fonctionnellement. Dans la prothétique, par contre, les membres sont remplacés par un dispositif médical (prothèse).

Les orthèses pour paralysie, qui sont utilisées comme leur nom l’indique pour le traitement d’une paralysie des membres inférieurs, reprennent ainsi des fonctions que la jambe affectée ne peut remplir elle-même. Il peut s'agir, par exemple, du soulèvement du pied ou de la stabilisation du genou pour éviter un gauchissement involontaire qui, dans le pire des cas, peut entraîner une chute.

Les paralysies des muscles individuels des pieds et des jambes provoquent des mouvements compensatoires pour les fonctions limitées. Cela peut provoquer, par exemple, un mauvais positionnement de la colonne vertébrale. Ces dommages consécutifs peuvent être évités en portant des orthèses. À long terme, l’utilisation d’orthèses réduira les coûts dans le système de santé.

La fonction prédominante de l'orthèse dépend des besoins individuels du patient. Avant tout, le patient a-t-il besoin de stabilité en position debout? Faut-il améliorer la mobilité? Faut-il un support de soulèvement du pied? Toutes ces questions sont examinées avec l’orthopédiste afin que l’appareillage orthétique puisse être planifié de la meilleure façon possible.

L’orthétique dans son contexte historique et aujourd’hui

Contrairement à la prothétique, l’orthétique reçoit encore peu d’attention aujourd’hui. Presque tout le monde connaît le terme prothèse. Les orthèses, par contre, ne sont connues que de quelques-uns. L'orthétique est encore sous-représentée dans la perception sociale, mais aussi dans le secteur de la technique orthopédique lui-même. 

Après les deux guerres mondiales, le nombre d'amputés était élevé. Les personnes avec des membres manquants étaient donc très présents dans la conscience collective, ainsi que le désir naturel de fournir aux anciens combattants des prothèses pour soulager leurs souffrances. La nécessité d'un développement plus poussé de l'orthétique et donc de l'inclusion des personnes handicapées n'était pas très présente et a donc été reléguée en arrière plan. 

Les orthèses montants-embrasses lourdes en acier et en cuir ont longtemps influencé l’image d’une orthèse pour les patients paralysés. Le manque de confort et l'optique de qualité inférieure ont contribué au fait que l'acceptation par les patients était très faible. Du point de vue des orthopédistes, des médecins et d'autres spécialistes, il y avait trop peu d'avantages en ce qui concerne le fonctionnement de ces orthèses. Aujourd'hui, cette image caractérise toujours l'idée d’une orthèse chez les patients et de nombreux spécialistes. 

Au cours des dernières décennies, l’orthétique a connue un nouvel essor. En peu de temps, de nouveaux matériaux, de nouvelles articulations d’orthèse innovantes et une mécanique et une électronique sophistiquées ont permis d'élargir la gamme des fonctions des orthèses et de réduire considérablement leur poids.
Une orthèse cruro-pédieuse en acier et cuir pesait entre 3 et 5 kg, alors que le poids actuel est d'environ 0,8 à 1,3 kg. Le confort est aussi beaucoup plus élevé en comparaison avec les orthèses historique. Imaginez mettre une orthèse en acier froid, on comprend qu'un rembourrage chaud et doux est beaucoup plus agréable sur la peau. Aujourd'hui, les orthèses pour paralysie modernes et individuelles peuvent être adaptées visuellement aux souhaits du patient. L'acceptation du dispositif médical s'en trouve sensiblement accrue. 

Dans les pays industrialisés, le nombre de personnes touchées par les maladies de civilisation (en anglais bien nommé « lifestyle diseases ») augmente. Ces maladies ont à leur tour d'autres effets sur la santé. Il peut s'agir, par exemple, d'un accident vasculaire cérébral ou d'une crise cardiaque. De nombreuses déficiences physiques peuvent maintenant être traitées orthétiquement.
Un accident vasculaire cérébral peut, dans le pire des cas, entraîner une paralysie du bras et de la jambe. Soulever le pied et donc marcher sans trébucher n'est possible que de manière limitée. Une orthèse avec une articulation de soulèvement du pied soutient la marche, favorise l'équilibre et offre de stabilité en position debout. La qualité de vie de nombreuses personnes peut être améliorée considérablement par un appareillage orthétique. 

L’orthétique est sur la bonne voie de sortir de la niche. L'objectif doit être de permettre à un plus grand nombre de personnes de mener une vie plus confortable et plus mobile grâce aux orthèses. Pour cela, il est nécessaire d'abandonner l'image traditionnelle des orthèses dans la perception du public. FIOR & GENTZ a apporté et continuera d'apporter sa contribution.

L’orthétique chez FIOR & GENTZ

FIOR & GENTZ s’est spécialisée dans le domaine de l’orthétique, centrée sur le membre inférieur. L'absence de progrès dans ce domaine ainsi que la nécessité d'agir ont motivées cette orientation.
L'objectif est de sortir l'orthétique de sa niche et de permettre à un plus grand nombre de personnes d'accéder à de meilleurs appareillages orthétiques. 

En plus des articulations d’orthèse et des chaussures thérapeutiques innovantes, FIOR & GENTZ développe des techniques de fabrication et des concepts d’appareillage orthétique. En outre, le lancement du Configurateur d'orthèse en 2006 a jeté les bases d'un système de calcul transparent pour les orthèses. Le Configurateur d'orthèse permet de calculer efficacement la charge admissible des articulations d’orthèse et le choix approprié des matériaux et des outils. 

FIOR & GENTZ a développé les possibilités d’appareillages individuels pour les patients paralysés, tant au niveau des articulations de cheville que de genou. Les articulations d’orthèse de FIOR & GENTZ sont des articulations modulaires : Elles sont conçues d'un point de vue conceptuel et technique de telle sorte que les composants et les ensembles peuvent être utilisés plusieurs fois. Les articulations modulaires ont des fonctions différentes, des options de réglage supplémentaires et, dans de nombreux cas, l’option de transformation. Cela permet de répondre activement à l'évolution du traitement.
Dans le même temps, les techniques de fabrication pour le traitement des articulations modulaires ont été continuellement perfectionnées. Le processus artisanal est aussi décisif pour le succès que le produit utilisé. Des matériaux modernes et légers tels que les fibres de carbone et d'aramide ainsi que les résines de coulée ont permis aux orthèses d'obtenir une réduction de poids extrême et un aspect visuel contemporain et harmonieux. 

En 2011, FIOR & GENTZ a fait un premier pas dans la direction conceptuelle et a publié le Guide de PC. Sur la base de nombreuses années d'expérience dans le domaine de l'orthétique, de la recherche scientifique et des échanges avec les disciplines voisines, un concept a été développé pour l’appareillage orthétique des patients atteints de CP. Le Guide d'AVC a suivi en 2014 et le Guide Lésions de la moelle épinière en 2017.
Les guides ont pour but de donner une impulsion au traitement orthétique dans des indications pour lesquelles il n'avait pas été considéré auparavant.

Depuis la fondation de l'entreprise en 1997, le développement de FIOR & GENTZ  et le développement de l'orthétique pour les membres inférieurs ont fait des progrès révolutionnaires. Il est possible d'offrir à un plus grand nombre de personnes une meilleure qualité de vie grâce à un appareillage orthétique adéquat. FIOR & GENTZ s'efforce de tirer le meilleur parti possible de ce potentiel à l'avenir.