Réalisation d'un positif plâtré

Après la réalisation du négatif plâtré, ce dernier est rempli d'un mélange de plâtre. Du point vue orthopédique, l'opération est toutefois encore un peu plus complexe : 

L'axe de rotation mécanique calculé à hauteur du genou et l'axe de rotation mécanique à hauteur de la cheville ont déjà été marqués lors de la réalisation du négatif plâtré. Le report des axes de rotation s'effectue en deux phases : de la jambe sur le modèle en négatif plâtré et du modèle en négatif plâtré sur le modèle en positif plâtré.

Lors de la réalisation du positif plâtré, ces repères servent à positionner les axes d'ajustage pour plâtrage. Ces derniers devraient être parallèles au sol, parallèles entre eux et perpendiculaires à la direction de la marche. Ils occupent provisoirement la place des porteurs. La position de l'axe de la cheville et de l'axe du genou dépendent alors des axes de rotation médial et latéral. C'est là que se trouveront les articulations de l'orthèse dans une phase plus avancée de la construction de l'orthèse. 

Chaque étape de la préparation se répercutera plus tard sur l'orthèse terminée. Plus les axes de rotation sont reportés précisément et plus les axes d'ajustage pour plâtrage sont positionnés avec précision, plus grande sera la précision du résultat final. 

 Préparation du poste de travail/des outils

Étape 1/1

Deux axes d'ajustage pour plâtrage sont nécessaires pour réaliser le positif plâtré. Utilisez pour les articulations de cheville modulaires d'une largeur modulaire de 10 et 12 mm des axes d'ajustage pour plâtrage avec carré de 11 x 11 mm, pour toutes les autres articulations modulaires des axes d'ajustage avec un carré de 15 x 15 mm. Nettoyez les deux axes d'ajustage pour plâtrage avant de les utiliser. Vous avez également besoin d'une alène, d'une perceuse sans fil, d'un foret étagé et d'un couteau.

 Axes de rotation mécaniques : report du repère sur la surface plâtrée

Étape 1/3

Faites un trou avec une alène à travers la rondelle noyée dans le plâtre pour l’axe de rotation latéral à hauteur de la cheville. Répétez cette opération pour l’axe de rotation interne à hauteur du genou. Vous trouverez une description des étapes de travail pour positionner la rondelle sous Préparation de la réplique en plâtre.

Étape 2/3

Élargissez le trou de l’axe de rotation latéral à hauteur de la cheville avec un foret étagé. Veillez à ce que le diamètre du trou soit inférieur à la largeur de l'axe d'ajustage pour plâtrage afin de garantir une fixation sans jeu. Répétez cette opération pour l’axe de rotation interne à hauteur du genou.

Étape 3/3

Ouvrez le trou de l’axe de rotation latéral à hauteur de la cheville avec un couteau afin de pouvoir introduire l'axe d'ajustage dans le plâtre. Répétez cette opération pour l’axe de rotation interne à hauteur du genou.

 Détermination de l'orientation des axes mécaniques

Étape 1/2

Déterminez maintenant l'orientation des axes mécaniques en enfonçant la pointe de l'axe d'ajustage pour plâtrage à l’axe de rotation médial à hauteur de la cheville pour faire un petit trou dans la couche de plâtre opposée. Tenez compte ici du fait que les axes d'ajustage pour plâtrage doivent être perpendiculaires à la direction de la marche et parallèles au sol, mais aussi parallèles entre eux. Répétez cette opération avec l'axe d'ajustage pour plâtrage pour l’axe de rotation latéral à hauteur du genou.

Étape 2/2

Préparez à l'aide des repères les trous de l’axe de rotation médial à hauteur de la cheville et de l’axe de rotation latéral à hauteur du genou. Répétez pour cela les opérations 3 et 4.

 Réalisation d'un positif plâtré

Étape 1/3

Attention ! Il ne faut pas isoler les axes d'ajustage pour plâtrage, les raccords des porteurs collés avec du plâtre ne seraient plus tard pas suffisants. Enfoncez les deux axes d'ajustage pour plâtrage dans les trous correspondants. Introduisez une tige métallique dans le négatif plâtré. Contrôlez pour finir l'orientation parallèle des axes d'ajustage pour plâtrage et fixez-les avec des bandes plâtrées. Fermez la ligne de coupe.

Étape 2/3

Fixez le négatif plâtré et la tige métallique pour les empêcher de basculer. Remplissez le négatif plâtré de mélange de plâtre. Cherchez ensuite avec e-Cast les angles des articulations pour la position de base individuelle et corrigez-les au besoin. Attendez que le plâtre ait entièrement durci. Retirez les axes d'ajustage et les capteurs e-Cast. Libérez le positif plâtré.

Étape 3/3

Les trous carrés créés par les axes d'ajustage à hauteur du genou et de la cheville sont parallèles entre eux, parallèles au sol et perpendiculaires à la direction de la marche.

 Conception de l'orthèse

Étape 1/1

La conception de l’orthèse est basée sur la position de base individuelle et spécifique à la marche du patient. Il en résulte une marche aussi physiologique que possible en mid stance.