AFO

avec stratification de l'articulation

Ce tutoriel en ligne illustre la fabrication standard d'une AFO (ankle-foot orthosis/orthèse tibio-pédieuse) avec stratification de l'articulation. Contrairement à la technique de stratification de l'ancre, les ancres modulaires et les boîtiers modulaires sont noyés dans le stratifié dans la technique de stratification de l'articulation. La construction suivante a été choisie à titre d'exemple :

  • unilatéral ;
  • support plantaire partiellement souple ;
  • coque ventrale ;
  • technique de stratification de l'articulation.

L’articulation de cheville modulaire utilisée ici est une NEURO SWING. La technique de fabrication peut être transférée à la fabrication des articulations modulaires NEURO CLASSIC-SWING et NEURO SWING-CLASSIC, car des composants modulaires similaires ou identiques sont utilisés ici. Afin d’accéder au montage de l’articulation NEURO SWING, cliquez ici.

 Montage d'un gabarit pour montage/stratification

Étape 1/1

Montez l'articulation modulaire à l'aide du gabarit pour montage/stratification en vous conformant aux vues éclatées. Le gabarit pour montage/stratification remplace provisoirement la plaque supérieure de l'articulation modulaire lors de la stratification.
Remarque : vous trouverez les vues éclatées dans notre catalogue Articulations modulaires et montants modulaires.

 Cintrage de l'étrier de pied modulaire/ancre modulaire

Étape 1/11

Marquez tout d'abord le bord inférieur du gabarit pour montage/stratification sur l'étrier de pied modulaire. Tout ce qui se trouve au-dessus de cette ligne ne doit pas être déformé, cette zone (la surface articulaire) faisant plus tard partie de l'articulation modulaire.
Remarque : les étapes de travail 1 à 4 ne sont pas nécessaires si vous avez acheté un étrier de pied modulaire coudé.

Étape 2/11

Serrez l'étrier de pied modulaire dans un étau à mâchoires lisses pour le cintrer. Respectez le repère afin d'éviter de déformer ce qui sera plus tard la surface articulaire et de pouvoir cintrer près de l'articulation.
Remarque : les étapes de travail 1 à 4 ne sont pas nécessaires si vous avez acheté un étrier de pied modulaire coudé.

Étape 3/11

Adaptez l'étrier de pied modulaire à la forme du modèle. Cintrez le cou de l'étrier de pied modulaire à l'aide d'un fer à contourner. Ne cintrez que dans une seule direction de courbure.
Remarque : n’utilisez pas de marteau et ne chauffez pas le matériau.
Les étapes de travail 1 à 4 ne sont pas nécessaires si vous avez acheté un étrier de pied modulaire coudé.

Étape 4/11

Retirez l'étrier de pied modulaire de l'étau et vérifiez l'écart entre l'étrier de pied modulaire et le modèle.
Remarque : les étapes de travail 1 à 4 ne sont pas nécessaires si vous avez acheté un étrier de pied modulaire coudé.

Étape 5/11

Adaptez l'étrier de pied modulaire à la forme du modèle. Cintrez la partie inférieure de l'étrier de pied modulaire à l'aide d'un fer à contourner. Ne cintrez que dans une seule direction de courbure.
Remarque : n'utilisez pas de marteau et ne chauffez pas le matériau.
Vérifiez l'écart avec le modèle.

Étape 6/11

Adaptez l'étrier de pied modulaire à la forme du modèle. Cintrez l'étrier de pied modulaire à l'aide d'un fer à contourner. Ne cintrez que dans une seule direction de courbure.
Remarque : n'utilisez pas de marteau et ne chauffez pas le matériau.
Vérifiez l'écart avec le modèle.

Étape 7/11

Pressez la partie supérieure de l'articulation sur l'ancre modulaire à l'aide d'une rondelle et d'une vis. Utilisez pour cela un tournevis dynamométrique et serrez avec un couple de 6 Nm. Retirez la rondelle et la vis.

Étape 8/11

Avant de commencer le cintrage, fixez l'ancre modulaire avec la vis éloignée de l'articulation dans la partie supérieure de l'articulation.

Étape 9/11

Pour le cintrage, tenez compte du rayon de courbure à respecter et utilisez un outil approprié (fer à contourner rond).
Remarque : vous trouverez de plus amples informations sur le rayon de courbure dans le manuel Montants modulaires et ancres modulaires.

Étape 10/11

Vérifiez l'écart de l'ancre modulaire et de l'étier de pied modulaire par rapport au positif plâtré. Veillez à ce qu'il y ait suffisamment de place pour le profilage et les couches de renforcement afin que le stratifié ne soit pas plus tard soumis à des tensions et que les surfaces articulaires restent parallèles.

Étape 11/11

Poncez l'étrier de pied modulaire et l'ancre modulaire. Poncez toujours dans le sens de la stratification. Éliminez toutes les inégalités résultant du cintrage et évitez les arêtes vives.
Remarque : il est conseillé de toujours monter les articulations de cheville modulaires avec butée dorsale réglable par limage dans leur position neutre prévue à l'usine, sans modifier la butée dorsale.

 Confection du cordon modulaire

Étape 1/12

Utilisez le vaporisateur d'activateur accélérateur pour la couche de base et vaporisez soigneusement les deux faces de l'ancre modulaire. Commencez au-dessus du gabarit pour montage/stratification.

Étape 2/12

Utilisez un morceau de tricot tubulaire comme protection pour mettre le noyau de profil en place. Chauffez le noyau de profil et collez-le de par en dessous sur l'ancre modulaire avec de la colle instantanée à moyenne viscosité.
Remarque : respectez la fiche de données lors de l’utilisation de colle instantanée.

Étape 3/12

Tirez des deux côtés sur le tricot tubulaire et appuyez le noyau de profil par le dessous contre l'ancre modulaire pour le fixer.

Étape 4/12

Renforcez le noyau de profil de la coque tibiale. Appliquez la colle instantanée à moyenne viscosité sur l'ancre modulaire et sur le noyau de profil. Chauffez un deuxième noyau de profil et collez-le sur le premier.
Remarque : respectez la fiche de données lors de l’utilisation de colle instantanée.

Étape 5/12

Exemple de tracé du profilage renforcé sur une AFO unilatérale.
Remarque : laissez le noyau de profil refroidir et revenir à la température ambiante avant de le retirer du modèle.

Étape 6/12

Veillez à ce qu'il y ait suffisamment de place pour les couches de renforcement afin que le stratifié ne soit pas plus tard soumis à des tensions et que les surfaces articulaires restent parallèles.

Étape 7/12

Exemple de tracé du profilage renforcé sur une AFO unilatérale.
Remarque : laissez le noyau de profil refroidir et revenir à la température ambiante avant de le retirer du modèle.

Étape 8/12

Remplissez de cire isolante tous les filetages de vis ainsi que tous les creux et toutes les rainures du gabarit pour montage/stratification.
Remarque : utilisez une petite seringue pour pouvoir appliquer la cire aisément et avec précision.

Étape 9/12

Isolez les surfaces articulaires de l’étrier de pied modulaire et la partie supérieure de l'articulation avec une fine couche de cire isolante. Remplissez de même tous les creux et toutes les rainures qui doivent être épargnés par la résine. Isolez également la rondelle de friction.

Étape 10/12

Montez le gabarit pour montage/stratification en vous conformant aux vues éclatées. Remplissez de cire isolante tous les creux et toutes les rainures ainsi que tous les filetages de vis.
Remarque : vous trouverez les vues éclatées dans notre catalogue Articulations modulaires et montants modulaires.

Étape 11/12

Nettoyez toutes les zones qui doivent être intégrées plus tard dans le stratifié (de tous les côtés). Éliminez les restes de cire isolante et de graisse.

Étape 12/12

Faites passer le tressé tubulaire en fibre de carbone sur l’étrier de pied modulaire et le noyau de profil (ancre modulaire comprise). Fixez-le le plus près possible de l'articulation en le cousant et/ou en l'enroulant de mèche en fibre d'aramide. Étirez alors les fibres et fixez le cas échéant également l'autre extrémité.
Important ! Seules des fibres tendues peuvent absorber une charge et la restituer.

 Renforcement d'une AFO

Étape 1/27

Si le positif plâtré est encore humide, commencez par l'isoler avec un film de compression. Enfilez ensuite le positif plâtré dans un bas de renforcement PA. Le film tubulaire PVA se laisse alors très facilement mettre en place.
Remarque : Nous préconisons l'emploi de films d'une épaisseur de 0,10 mm.

Étape 2/27

Renforcez la zone de l’avant-pied et de déroulement du pied (zone bleue) d’un support plantaire de façon flexible et sans bords pour augmenter la charge admissible et la durée de vie du matériau.
Remarque : si un dispositif médical pour les orteils est nécessaire, il peut également être installé ultérieurement.

Étape 3/27

Nous vous conseillons d'utiliser des ciseaux électriques (par ex. Easy Cutter) pour découper les différentes couches de tissé (aussi bien en fibre de carbone qu'en fibre d'aramide).
Remarque : utilisez un film adhésif sans support pour fixer les lignes de coupe qui, ainsi, ne peuvent pas s'effilocher.

Étape 4/27

Séchez le tissé de fibre d'aramide pendant au moins une heure au four à 120 °C. Vous éliminez ainsi l'humidité qu'il a pu absorber pendant le stockage et vous en améliorez les propriétés pour son utilisation ultérieure.

Étape 5/27

Tenez compte lors du renforcement d'un support plantaire partiellement souple de la zone de déroulement du pied. Elle s'étend de la partie antérieure de l'articulation métatarso-phalangienne du gros orteil (d1) à la partie postérieure de l'articulation métatarso-phalangienne du petit orteil (d2).

Étape 6/27

Tenez compte lors du renforcement d'un support plantaire partiellement souple de la succession des différentes couches de renforcement. Déterminez le nombre de couches de renforcement individuellement adapté à votre patient. Les étapes suivantes de renforcement indiquent les zones où il est possible de multiplier au besoin les couches de renforcement.
Remarque : l'aramide est un matériau flexible particulièrement adapté aux zones soumises à des contraintes dynamiques.

Étape 7/27

Humidifiez parcimonieusement de colle en spray une découpe de tissé de fibre d'aramide et recouvrez toute la semelle avec. Respectez un angle de 45° pour le sens de la fibre. Posez la couche suivante de tissé de fibre d'aramide en respectant un angle de 90° pour le sens de la fibre. Utilisez autant de couches d'embrasse de fibre d’aramide que nécessaire (l'illustration ne sert ici que d'exemple).
Important ! Veillez à ce que les fibres utilisées soient tendues.

Étape 8/27

Humidifiez parcimonieusement de colle en spray une découpe de tissé de fibre de carbone et collez-la jusqu'à la zone de déroulement du pied. Recouvrez ensuite la semelle et les côtés du support plantaire avec une découpe de tissé de fibre de carbone.
Important ! Veillez à ce que les fibres utilisées soient tendues.

Étape 9/27

Poursuivez le renforcement avec du tissé de fibre de carbone. Terminez avec chaque couche de découpe plus avant (en distal) dans la zone de déroulement du pied. Utilisez autant de couches de tissé de fibre de carbone que nécessaire (l'illustration ne sert ici que d'exemple).
Remarque : vaporisez toujours la colle en spray uniquement sur la découpe qu'il s'agit encore de coller, pas sur le renforcement déjà mis en place.

Étape 10/27

Posez une embrasse de fibre de carbone unidirectionnelle sur le support plantaire, en dessous du dispositif de retenue. Respectez le sens de la fibre (voir flèches).

Étape 11/27

Poursuivez le renforcement en V. Respectez le sens de la fibre (voir flèches).

Étape 12/27

Veillez, en posant en V l'embrasse de fibre de carbone unidirectionnelle, à ne pas recouvrir le bord de la zone de déroulement du pied avec l'embrasse.

Étape 13/27

Renforcez la zone du milieu du pied et de l'avant-pied d'une embrasse de fibre de carbone unidirectionnelle. Épargnez les bords.

Étape 14/27

Renforcez la jambe avec du tissé de fibre de carbone. Laissez le dispositif de retenue dégagé. Utilisez autant de couches d'embrasse de fibre de carbone que nécessaire (l'illustration ne sert ici que d'exemple).
Important ! Veillez à ce que les fibres utilisées soient tendues.

Étape 15/27

Posez une embrasse de fibre de carbone unidirectionnelle en dessus du dispositif de retenue. Collez tout d'abord une bande en travers autour de la jambe. Poursuivez ensuite le long du noyau de profil. Respectez le sens de la fibre (voir flèches). Utilisez autant de couches d'embrasse de fibre de carbone que nécessaire (l'illustration ne sert ici que d'exemple).
Remarque : vaporisez toujours la colle en spray uniquement sur la découpe qu'il s'agit encore de coller, pas sur le renforcement déjà mis en place.

Étape 16/27

Posez une embrasse de fibre de carbone unidirectionnelle le long du noyau de profil. Respectez le sens de la fibre (voir flèches). Utilisez autant de couches d'embrasse de fibre de carbone que nécessaire (l'illustration ne sert ici que d'exemple).

Étape 17/27

Appliquez un peu de cire isolante sur le filetage du dispositif de retenue pour le protéger hermétiquement de l'air pour les étapes de travail suivantes.

Étape 18/27

Montez sur le dispositif de retenue le gabarit pour montage/stratification avec cordon modulaire. Trouvez la position correcte (la forme du dispositif de retenue rentre exactement dans le creux prévu pour le boulon à goupille fendue de la partie supérieure de l'articulation). Vissez la vis du dispositif de retenue dans le dispositif en traversant le film PVA et serrez-la bien.

Étape 19/27

Posez une nouvelle embrasse de fibre de carbone unidirectionnelle en V sur le support plantaire, en dessous du dispositif de retenue. Respectez le sens de la fibre (voir flèches).

Étape 20/27

Veillez, en posant en V l'embrasse de fibre de carbone unidirectionnelle, à ne pas recouvrir le bord de la zone de déroulement du pied avec l'embrasse.

Étape 21/27

Posez du tissé de fibre de carbone en dessous du dispositif de retenue. Respectez le sens de la fibre (voir flèches).

Étape 22/27

Poursuivez le renforcement. Terminez avec chaque couche de découpe plus avant (en distal) dans la zone de déroulement du pied. Utilisez autant de couches d'embrasse de fibre de carbone que nécessaire (l'illustration ne sert ici que d'exemple). Posez une dernière couche de tissé de fibre de carbone sur le support plantaire. Recouvrez ici l'ensemble de la zone de déroulement du pied sans la dépasser avec le renforcement. Recouvrez également à moitié le gabarit pour montage/stratification.

Étape 23/27

Terminez le renforcement du support plantaire partiellement souple avec du tissé de fibre d'aramide. Recouvrez pour cela l'ensemble de la semelle. Respectez un angle de 90 ° pour le sens de la fibre. Posez la dernière couche en respectant un angle de 45 ° pour le sens de la fibre. Utilisez autant de couches de tissé de fibre d'aramide que nécessaire (l'illustration ne sert ici que d'exemple).

Étape 24/27

Renforcez la zone de la jambe avec une embrasse de fibre de carbone unidirectionnelle le long du cordon modulaire. Respectez le sens de la fibre (voir flèches).
Important ! Veillez à ce que les fibres utilisées soient tendues.

Étape 25/27

Posez une dernière couche de l’embrasse de fibre de carbone unidirectionnelle sur la jambe. Respectez le sens de la fibre (voir flèches).
Remarque : vaporisez toujours la colle en spray uniquement sur la découpe qu'il s'agit encore de coller, pas sur le renforcement déjà mis en place.

Étape 26/27

Posez une dernière couche de tissé de fibre de carbone sur la jambe. Recouvrez pour cela à moitié le gabarit pour montage/stratification.
Remarque : vaporisez toujours la colle en spray uniquement sur la découpe qu'il s'agit encore de coller, pas sur le renforcement déjà mis en place.
Important ! Veillez à ce que les fibres utilisées soient tendues.

Étape 27/27

Posez pour finir un tissu décoratif ou un bas de renforcement PA (pour optique carbone) sur le modèle afin de fixer les couches de renforcement. Le film tubulaire PVA se laisse alors très facilement glisser par-dessus.
Remarque : Nous préconisons l'emploi de films d'une épaisseur de 0,10 mm.

 Stratification d'une AFO

Étape 1/5

Cette technique de fabrication est spécialement étudiée pour notre résine époxy et notre durcisseur.
Important ! Respectez les consignes d'application et la fiche de données de sécurité relatives à la résine époxy et au durcisseur. Respectez scrupuleusement les rapports de mélange et mélangez soigneusement le durcisseur et la résine.

Étape 2/5

Mélangez une quantité suffisante de résine et de durcisseur. Imprégnez bien les fibres lors de la stratification et raclez pour éliminer la résine excédentaire.

Étape 3/5

Pressez le support plantaire pour obtenir le meilleur taux de volume de fibre possible. Ce faisant, protégez le film avec un morceau de rembourrage et veillez à conserver la forme du dénivelé modelé.

Étape 4/5

Le gabarit de compression augmente le taux de volume de fibre au niveau de l'articulation modulaire et facilite plus tard le montage de la plaque supérieure NEURO SWING. Alignez le gabarit de compression en fonction de la partie supérieure de l'articulation et fixez-le avec du ruban adhésif.

Étape 5/5

Laissez le modèle sous pression à température ambiante pendant la nuit (10 heures au minimum).
Important ! Conformez-vous ici aussi aux consignes d'application relatives à la résine époxy.

 Découpage d'une AFO

Étape 1/6

Retirez la couche fine de stratifié recouvrant le gabarit pour montage/stratification à l'aide d'un couteau bien affûté.

Étape 2/6

Marquez les lignes de coupe sur le stratifié. Prolongez pour cela les lignes de coupe du gabarit pour montage/stratification qui permettent une découpe non guidée de l'orthèse le plus près possible de l'articulation.

Étape 3/6

Extrayez du stratifié le gabarit pour montage/stratification avec précaution. Veillez à ne pas endommager les surfaces articulaires de l'étrier de pied modulaire.

Étape 4/6

Sciez le long des lignes de coupe avec une scie oscillante pour pouvoir séparer les composants de l'orthèse du modèle. Vous pouvez voir sur l'illustration la lame de scie que nous conseillons. Elle vous permet de scier sans dommage très près de l'articulation modulaire.

Étape 5/6

Retirez les parties de stratifiés dont vous n'avez plus besoin.

Étape 6/6

Enlevez prudemment les composants de l'orthèse du modèle. Ces derniers ne sont pas encore totalement durcis. Veuillez en tenir compte lors du retrait des composants de l'orthèse afin d'éviter les déformations.

 Recuit et ponçage d'une AFO

Étape 1/4

Nettoyez toutes les surfaces articulaires et l'étrier de pied modulaire avant de procéder au recuit des composants de l'orthèse. Chauffez les traces de cire restantes avec unsèche-cheveux (1) et soufflez sur la cire isolante liquéfiée pour l'extraire des creux (2). Éliminez les restes avec un chiffon (3). Retirez aussi le film tubulaire PVA.

Étape 2/4

Procédez au recuit des composants de l'orthèse avant de les poncer. Placez-les dans le four froid et faites monter lentement la température. Une fois le recuit terminé, les composants de l'orthèse ont une forme stable et peuvent être usinés dans des conditions optimales.
Important ! Conformez-vous ici aussi aux consignes d'application relatives à la résine époxy.

Étape 3/4

Poncez les bords des composants de l'orthèse (par ex. avec une meuleuse d'angle). Évitez toutefois absolument les points de rupture dans le métal ! Veillez par ailleurs à ce que la zone flexible du support plantaire représente une surface plane (sans arêtes).
Remarque : la fibre d'aramide peut encore se travailler avec des ciseaux tranchants, même après le recuit.

Étape 4/4

Éliminez les restes de résine des surfaces articulaires avec un couteau bien affûté, polissez ensuite ces surfaces (par ex. avec un outil à marbrer) afin de supprimer toutes les inégalités éventuelles.

 Montage d'une articulation modulaire

Étape 1/1

Montez l’articulation modulaire en vous conformant aux instructions de montage du manuel de l'articulation modulaire concernée.
Remarque : vous trouverez également nos manuels dans la zone de téléchargement.

 Mise en place de la matière de rembourrage

Étape 1/3

Découpez un rembourrage auto-agrippant pour l'orthèse (par ex. en matière de rembourrage tissu éponge xDry).
Remarque : vous pouvez utiliser le gabarit de rembourrage comme modèle.

Étape 2/3

Collez les points d'accrochage à des endroits appropriés dans les coques de l'orthèse. Fixez le rembourrage.

Étape 3/3

L'orthèse peut maintenant être essayée.

 Conception de l'orthèse

Étape 1/1

La conception de l’orthèse est basée sur la position de base individuelle et spécifique à la marche du patient. Il en résulte une marche aussi physiologique que possible en mid stance.